Les livres bilingues, pourquoi pas !

Éveil aux langues et livres bilingues
  • Date de réalisation : 8 mai 2013
  • Réalisation courte : Josée Parent, Marie-Eve Caron et Brigitte Lemay, avec le soutien de Françoise Armand
  • Contexte de réalisation : Microprogramme universitaire de 2ème cycle « Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue »
  • Thématique : Éveil aux langues
  • Durée : 19 minutes

Cette vidéo présente une démarche d’éveil aux langues conçue par une enseignante de maternelle 5 ans (école jean Nicolet Annexe, Commission scolaire de la pointe-de-l`île, Montréal, Québec, Canada), une enseignante de maternelle accueil (école Saint-Vincent-Marie, CSPI) et une conseillère pédagogique (Commission scolaire de Montréal).

L’intention pédagogique de ces professionnelles de l’éducation est, de manière générale, d’intégrer la littérature jeunesse à l’enseignement tout en tenant compte du bagage linguistique et culturel des élèves de milieux pluriethniques et plurilingues, à l’aide de l’exploitation de livres bilingues et plurilingues (qui présentent une histoire traduite dans deux ou plusieurs langues). Plus précisément, elles démontrent dans cette vidéo, au moyen de séquences filmées alternativement dans la classe de maternelle 5 ans et dans la classe de maternelle accueil, que l’exploitation de ces livres permet de rejoindre des objectifs plus spécifiques.

  • En effet, avec la lecture du livre Malek et la main de Fatima de Guy Dessureault et Benoit Laverdière (Éditions du soleil de minuit, collection les amis de chez nous) les élèves sont invités à explorer les différents systèmes d’écriture (langues : français et arabe) et à aborder la diversité culturelle.
  • Par ailleurs, autour du livre J’ai perdu mon chat de Philippe Béha (Éditions Imagine) les enseignantes proposent aux élèves de travailler le vocabulaire en dyades, puis elles leur font écouter le CD du livre (versions audio en français, arabe, créole, et anglais, disponibles grâce au projet "sac d’histoires" de Une école montréalaise pour tous). Au travers de cette activité, ils développent l’écoute active et la discrimination auditive.
  • Enfin, les élèves écoutent une deuxième fois l’histoire en différentes langues, et repèrent les mots qu’ils reconnaissent : cette activité, soutenue par en un enseignement explicite, permet aux élèves de prendre conscience de l’existence de congénères, et ainsi, de faire des transferts entre les langues.  

Réalisation complète

  • Réalisation : Josée Parent, Marie-Eve Caron et Brigitte Lemay, avec le soutien de Françoise Armand
  • Caméra : Ky Vy Le Duc
  • Prise de son : Anie-Claude Paquin
  • Montage image, montage sonore et mixage : Ky Vy Le Duc
  • Production : Françoise Armand
  • Financement : Direction des Services aux communautés culturelles (Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport)

 

 

© Enseigner en milieu pluriethnique et plurilingue - www.elodil.umontreal.ca